Accueil > Actualités > [événement] > Le « Dispositif panoptique » comme objet de création artistique, le mardi 26 (...)

Le « Dispositif panoptique » comme objet de création artistique, le mardi 26 mars à 18h, Poitiers


Le collectif kom.post et l’EESI

Dans le cadre de sa collaboration avec le collectif kom.post, en résidence à Poitiers, l’EESI annonce trois événements publics pour le mois de mars.

Mardi 5 mars à 18h à l’EESI
La conférence / discussion « pouvoir, résistance, création : quels dispositifs ? » est une mise en dialogue de l’approche philosophique, amenée par la philosophe Camille Louis et de celle, artistique, amenée par Laurie Bellanca et par les travaux des étudiants autour de la question du panoptique qui a parcouru l’Atelier Espace interaction dispositif interactif (EIDI) animé par Michelle Héon, Sylvie Marchand, Emmanuelle Baud, Jean-François Joyeux, Christian Laroche.

Mercredi 6 mars à 18h à l’EESI
La « Fabrique du commun » appartient aux dispositifs mis en œuvre par le projet Lieux-dits qui active la contribution publique pour réfléchir les pratiques contemporaines de la ville.

Conçu pour participer à la célébration de Michel Foucault à l’initiative de l’Université de Poitiers et du Théâtre Auditorium, le « Dispositif panoptique » est une proposition indépendante des enseignants et étudiants de l’EESI qui tisse des liens avec les objets centraux du collectif kom.post.

Le « Dispositif panoptique » comme objet de création artistique

L’EESI saisit l’opportunité du colloque sur Michel Foucault organisé par le TAP du 25 au 28 mars, pour présenter le travail réalisé par ses étudiants sur le « dispositif panoptique » du philosophe.

Mardi 26 mars de 16h à 17h - Bar auditorium
TAP
1, boulevard de Verdun, Poitiers

Atelier Espace interaction dispositif interactif (EIDI) animé par Michelle Héon, Sylvie Marchand, Emmanuelle Baud, Jean-François Joyeux, Christian Laroche, artistes enseignants de l’École Européenne Supérieure de l’Image avec des étudiants de l’EESI.

À partir de textes de Michel Foucault, l’atelier Installation et dispositifs interactifs de l’EESI propose à ses étudiants d’ausculter les « dispositifs panoptiques » contemporains dans la ville et sur les réseaux. En partant de l’analyse de cette réalité urbaine et sociétale, ils créeront des projets artistiques selon des approches variées.