Accueil > Biographies > Enrico Floriddia

Enrico Floriddia

Né en Sicile en 1984.
Études littéraires à l’Università degli Studi di Catania en Italie.
Diplôme en Photographie à l’École Nationale Supérieure Louis-Lumière, Paris.
TAP en Photographie à l’ École Européenne Supérieure de l’Image, Poitiers

Photographie, architecture, espace.

En employant une approche documentaire, je conçois la photographie en tant qu’outil pour questionner l’espace public et son occupation.
Parmi les questions qui ont animé ma recherche photographique on trouve : la déambulation dans l’espace urbain (Eurrue, 2009 ; Slanted 2009-10) ; le patrimoine architectural et les enjeux de sa conservation (Tout doit disparaître, 2012 ; Eravamo in salento e non abbiamo visto il mare, 2014) ; le développement des quartiers résidentiels en France (Agglo, en cours).

Image, document, multiple.

Cette production photographique est ensuite intégrée à une réflexion sur la diffusion et la perception de l’image multiple.
Dans les dispositifs de monstration, les images deviennent un matériau mis à disposition du public pour être manipulé (Carta Bianca, 2011 ; Tout doit disparaître, 2012).

Papier, livre, zine.

Les objets papiers sont un support de monstration privilégié de mon travail (Do you know IR ?, 2012 ; Mia zia Fiorella, 2012).
La prolifération de stock photos sur internet est questionnée dans Shake hands (2014).
Le phénomène de l’auto-édition photographique est au centre du projet auquel je participe avec les autres membres de l’Association Mutinerie : Zines of the Zone.

slanted.cc

zinesofthezone.net