Accueil > Actualités > [colloque] > Journée d’étude, L’artiste et le psychanalyste, le jeudi 5 décembre de 10h à (...)

Journée d’étude, L’artiste et le psychanalyste, le jeudi 5 décembre de 10h à 17h, Angoulême


Journée d’étude
L’artiste et le psychanalyste



 


 



 


 


 


 


 


 


 


Jeudi 5 décembre de 10h à 17h
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
cinéma de la Cité
60, avenue de Cognac, Angoulême


Dans Hommage fait à Marguerite Duras, Jacques Lacan écrit, en 1965, « ...le seul avantage qu’un 
psychanalyste ait le droit de prendre de sa position (...), c’est de se rappeler avec Freud qu’en la matière, l’artiste toujours le précède et qu’il n’a donc pas à faire le psychologue là où l’artiste lui fraie la voie ».


Ce sera l’objet de cette journée d’étude d’éclairer les relations possibles entre l’œuvre, celui qui la 
regarde, l’artiste et le psychanalyste aujourd’hui.


Trouvant son origine dans ce lieu singulier qu’est une école d’art, elle s’adresse à tous les étudiants en art, aux artistes, théoriciens et professeurs qui font vivre ces écoles tout aussi bien qu’à tous ceux qui sont intéressés à un titre ou un autre par la vie psychique et la création.


Sabrina Grassi-Fossier



 


 


 


 


 


 


 


Programme de la journée d’étude
Sous la direction de Sabrina Grassi-Fossier, directrice générale de l’Ecole européenne supérieure de l’image (EESI) et de Hervé Castanet, professeur des universités, psychanalyste


10h - Sabrina Grassi-Fossier, directrice générale de l’EESI et Hervé Castanet , professeur des universités, psychanalyste, Marseille
Préambule


10h15 - Clotilde Leguil philosophe, psychanalyste, Paris
L’œil de l’artiste, la voix du psychanalyste


10h45 - Hervé Castanet , professeur des universités, psychanalyste, Marseille
Seule la nuit est vraie, Petite digression sur l’œuvre d’Antoine D’Agata


11h15 - Malgorzata Grygielewicz, philosophe, professeure à l’EESI
Des lieux de dévoilement


11h45 - Échanges et débat


12h30 - Déjeuner

14h30 - Yves Depelsenaire, écrivain, psychanalyste, Bruxelles

Des artistes contemporains face à la guerre


15h00 - Gérard Wajcman, écrivain, psychanalyste, Paris
Du regard de dieu au regard de la science


15h30 - Stephen Wright, philosophe, professeur à l’EESI
Pratiquer la suridentification : stratégies artistiques face aux traumatismes collectifs


16h00 - Échanges et débat
Johanna Schipper, auteure invitée, professeure à l’EESI
L’œil livre


17h00 - Conclusion
Visite en avant-première de l’exposition Nocturnes, le rêve dans la bande dessinée qui ouvrira à la Cité internationale de bande dessinée et de l’image le 20 décembre 2013


 


Biographies


Hervé Castanet, professeur des universités, est membre de l’École de la Cause freudienne et de 
l’Association mondiale de psychanalyse. Il est psychanalyste à Marseille où il dirige le Centre 
psychanalytique de Consultations et Traitements (CPCT). Il a publié une vingtaine de livres notamment sur Pierre Klossowski et les nouages de l’art, de la littérature et de la psychanalyse. Il a créé la revue il 
particolare – art, littérature, théorie critique en 1999.
Il a notamment écrit Joel Peter Witkin – l’angélique et l’obscène, Éditions Pleins Feux. 2006 ; Pierre Klossowski – La pantomime des esprits, Payot-Lausanne, 2006 ; Entre mot et image, Éditions Cécile Defaut, 2006 ; Le savoir de l’artiste et la psychanalyse, Entre mot et image, (suite), Cécile Defaut, 2009 ; Une machine qui a souffle – Mots et dessins chez A. Artaud, Pleins Feux, 2010 ; Tricheur de sexe – l’abbé de Choisy : une passion singulière au Grand Siècle, Max Milo, 2010 ; Homoanalysants. Des homosexuels en analyse, Paris, Navarin / Le Champ Freudien, 2013 ; Ne devient pas fou qui veut - clinique psychanalytique des psychoses, La Rochelle, Lussaud, Geb, 2013 ; Lacan, Paris, Max Milo, Comprendre, 2013.


Yves Depelsenaire, psychanalyste de formation philosophique, est membre de l’École de la Cause 
freudienne et enseignant à la Section Clinique de Bruxelles. Il est l’auteur de divers travaux portant sur la clinique analytique et sur les connexions de la psychanalyse avec l’art, la littérature, la politique. Depuis 2011, il tient le blog www.yvesdepelsenaire.com dans lequel il parle régulièrement d’événements artistiques.
Il a écrit Une analyse avec Dieu (le rendez-vous de Lacan et de Kierkegaard), La Lettre Volée, 2004 ; Un musée imaginaire lacanien, La Lettre Volée, 2009 ; L’envers du décor (l’art et la guerre toujours 
recommencée), Cécile Defaut, 2013.



Sabrina Grassi-Fossier est directrice générale de l’École européenne supérieure de l’image (EESI) 
Angoulême-Poitiers depuis 2009. Elle dirige également, en partenariat avec l’Université de Poitiers, un Master Arts Interactifs et un Master Bande dessinée.
Après des études de lettres classiques à l’Université Paris IV-Sorbonne et d’esthétique à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris), elle crée en 1991 une galerie à Paris où elle présente 
notamment le travail de Pierre Huyghe et de Thomas Hirschhorn. Également commissaire d’expositions, elle prend en 2003 la direction du Centre culturel français de Turin puis est nommée, en 2007, attachée culturelle auprès du Consulat général de France à Shanghai.
Elle a créé et dirige à l’EESI la collection Pratiquer, consacrée à la publication de textes d’artistes, d’auteurs ou de théoriciens sur leur pratique.


Malgorzata Grygielewicz, docteure en philosophie, après des études de lettres classiques à Varsovie complétées par des études en philosophie à Paris VIII, elle est titulaire d’une thèse de doctorat intitulée La rencontre philosophique dans le jardin grec.
Spécialisée dans la philosophie antique et contemporaine ainsi que dans le champ de la philosophie de l’art, elle a travaillé pour des centres d’art comme commissaire d’exposition.
Elle enseigne actuellement la théorie de l’art à l’EESI et assure des cours de philosophie politique à 
l’Université Paris VIII.



Clotilde Leguil, psychanalyste, est membre de l’École de la Cause freudienne, maître de conférences au département de psychanalyse de l’Université Paris VIII, agrégée de philosophie, auteure d’un premier essai sur la féminité et les héroïnes de cinéma Les Amoureuses, voyage au bout de la féminité (Seuil, 2009), de l’ouvrage Sartre avec Lacan, Navarin-Le Champ freudien, 2012, et d’un essai qui vient de paraître sur une série américaine sur l’analyse : In Treatment, Lost in Therapy, Seuil, 2013.
Clotilde Leguil a aussi préfacé plusieurs nouvelles traductions de Freud au Seuil : Malaise dans la 
civilisation, Totem et tabou, Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci, L’avenir d’une illusion.



Française d’origine néerlandaise, Johanna Schipper est née à Taiwan. Elle est auteure de bande dessinée. Après des études à l’EESI entre 1986 et 1992, elle devient commissaire d’exposition pour CulturesFrance. Elle signe son premier récit long en bande dessinée aux éditions Delcourt en 2000.
Johanna Schipper a notamment écrit les albums Une par une, La Boîte à Bulles, janvier 2011 ; Le Printemps refleurira (diptyque), Futuropolis, février et juin 2010 ; Nos âmes sauvages, Futuropolis, novembre 2007 Prix Artémisia 2008, ainsi que des textes critiques sur la bande dessinée Ils rêvent le monde, images sur l’an 2000, AFAA, 1999 ; Opera Komiks, images venues de France, AFAA, 1996.


Gérard Wajcman est écrivain, psychanalyste, membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse, maître de conférences au département de psychanalyse de l’Université Paris VIII. Il dirige le Centre d’Etude d’Histoire et de Théorie du Regard.
Il est l’auteur notamment de Le Maître et l’Hystérique, Seuil/Navarin, 1982 ; L’interdit, Denoël, 1986, 2002 ; Le Jeu du Narcisse, Solin, 1994 ; L’objet du siècle, Verdier, 1998, 2012 ; Arrivée, départ, Nous, 2002 ; 
Collection, Nous, 1999, 2003 ; Fenêtre, chroniques du regard et de l’intime, Verdier, 2004 ; Le voyage de Benjamin, Actes Sud, 2004, 2007 ; Les animaux nous traitent mal, Gallimard, 2008 ; L’Œil absolu, Denoël, 2010 ; Les Experts, PUF, 2012 ; Voix, Nous, 2012.
Il a été co-commissaire de l’exposition L’Intime, le collectionneur derrière la porte, La Maison rouge, Paris, 2004 ; il prépare actuellement l’exposition au Palais de Tokyo, All that falls, attention à la chute [juin 2014].


Stephen Wright enseigne la pratique de la théorie à l’École européenne supérieure de l’image. Ses 
recherches portent notamment sur les pratiques artistiques à l’échelle 1:1, interrogeant les 
conditions de possibilité et d’usage d’un art sans oeuvre, sans artiste et sans spectateur, c’est-à-dire d’un art qui se soustrait délibérément à l’horizon d’événements. Il contribue régulièrement au blog 
www.northeastwestsouth.net.


 


 


INSCRIPTIONS et RENSEIGNEMENTS
[Télécharger le bulletin d’inscription->http://www.eesi.eu/site/IMG/pdf/inscription.pdf]


Frais d’inscription
Individuel : 30 euros
Formation médicale continue : 30 euros
Etudiant : 15 euros
Formation permanente : 130 euros


Paiement
Par paybox, à l’adresse suivante http://paybox.eesi.eu/index.php/ins...
Par chèque, à l’ordre de « Régisseur régie de recettes d’Angoulême »
A envoyer à EESI, Marie Maherault, 134 rue de Bordeaux CS 52 404, 16024 Angoulême Cedex


Contact presse : Fanny Belvisi / f.belvisi@eesi.eu