Accueil > Actualités > [événement] > Michelle Héon Exposition le Topographe

Michelle Héon Exposition le Topographe

Jusqu’au 28 septembre
Centre national d’exposition
4160 du Vieux-Port, mont Jacob
Jonquière (Québec)

« J’habite le fond d’une mer chaude et douce de quarante millions d’années. »

Paysage aquatique, environnement poétique, espace géographique, le Topographe interroge l’actualité géopolitique : routes maritimes polaires, montée des mers…

Cartographie volumétrique, le Topographe est un semis d’îlots sur lesquels, vagues, remous, flux d’eau en mouvements sont projetés. Des oculi en sculptent les contours et donnent une sensation d’éloignement, une sorte de vue aérienne ; de près, les images d’eau se décomposent, glissent dans les plis. Comme le cartographe, les spectateurs sont au centre de la représentation, invités à se mouvoir dans cet espace géopoétique. Source : Michelle Héon

Exposition Le musée fait mouche

Jusqu’au 14 septembre
Musée d’art contemporain des Laurentides (MACL)
101, place du Curé-Labelle, Saint-Jérôme, Quebec

En collaboration avec le Musée de la pêche à la mouche de Montréal et monsieur Ronald Raymond, représentant de Fondation Rivière, le Musée d’art contemporain des Laurentides présente une exposition thématique alliant art contemporain et artéfacts de pêche.

Pour son exposition estivale Le Musée fait mouche, le MACL propose une occasion de confronter accessoires de pêche (moulinets, cannes, mouches) et œuvres d’art contemporaines. Les thèmes abordés s’articulent autour de l’idée de mouches, de poissons, de canots et de sites de pêche.

Y seront présentées des œuvres d’artistes comme Jean-Paul Riopelle (mouche), Nadine Bariteau (leurres), Lise Labrie (poisson-saumon), Michelle Héon (canot), Laurent Lamarche (mouche), Mathieu Latulippe (poisson), Aislinn Leggett (site), François Morelli (pêche), Bonnie Baxter (mouche), Louise Bérubé (écailles de saumon), Marie-France Tremblay (poisson), Elena Willis (site), Alain Lefort (mouche), Claire Brunet (poisson) et Fréderic Lavoie (mouche-poisson). Cette exposition est le fruit du travail des commissaires Louise Bérubé, artiste et membre du conseil d’administration du Musée de la pêche à la mouche, et d’Andrée Matte, conservatrice du MACL, en collaboration avec le Musée de la civilisation (Québec), le Musée québécois de culture populaire (Trois-Rivières) et le Centre historique des Sœurs de Sainte-Anne (Lachine).