Accueil > Archives > 2008 > [ARC] "le corps à l’oeuvre dans les dispositifs numériques interactifs"

[ARC] "le corps à l’oeuvre dans les dispositifs numériques interactifs"

Cet ARC propose une recherche sur les écritures du corps dans les dispositifs numériques interactifs avec cette année un projet de création avec une chorégraphe invitée : Olivia Granville.

Emmanuelle Baud / Jean-François Joyeux

Étudiants : ouvert aux 3eme année et second cycle
Partenariats : Conservatoire de Poitiers, espace Pierre Mendés France, conservatoire de Poitiers

http://corpsdispositifs.hautetfort.com/

ARC "le corps à l’oeuvre dans les dispositifs numériques interactifs

OBJET / OBJECTIFS /CONTENU

« Ainsi se crée un lieu où le mouvement s’impose et la danse s’invente. » Toms Mays à propos d’acousmeaucorps. »

Cet Atelier de Recherche et Création s’inscrit dans la continuité des cours, ateliers, modules et workshops que nous avons mis en place avec Jean-François Joyeux depuis plusieurs à l’EESI dans le champ des dispositifs interactifs.

Qu’il s’agisse de spectacles, de performances ou d’installations, le corps du spectateur et/ou du performeur est au cœur des processus mis en jeu dans ces dispositifs.
Le corps (déplacement, geste) est l’interface physique par laquelle l’œuvre s’actualise.

Les environnements technologiques avec lesquels nous travaillons aujourd’hui ( plate-forme de développement Max MSP/Jitter ) nous permettent de travailler les processus captation/traitement/restitution dans un rapport temps réel.

On peut dés lors écrire des dispositifs où le corps du danseur, le corps du spectateur est le méta-instrument jouant les processus visuels et sonores.

Ainsi cet ARC propose une recherche sur les écritures du corps dans les dispositifs numériques interactifs dans une pédagogie organisée en deux temps :

1.Un projet de création : environnement interactif temps réel pour la danse

Les mercredi des S1 et S3 de 9H-12H
Ouvert aux 3eme, 4eme et 5eme année

Proposition : Concevoir et créer un environnement interactif temps réel pensé comme le noyau d’un processus chorégraphique mettant en jeu un ou des danseurs dans un ou des dispositifs.

Nous proposons d’inviter un artiste chorégraphe, ayant une expérience reconnue des nouvelles technologies en danse, à encadrer cet atelier de création où étudiants de l’EESI et danseurs chercheront et expérimenteront ensemble des processus interactifs conçus pour ce projet chorégraphique.

Cette création serait présentée lors du « souffle de l’équinoxe » saison 2008. (14 au 18 mars).
Un partenariat avec le département « danse contemporaine » du Conservatoire de Poitiers ou un autre établissement est souhaitable.

Cet atelier se déroulera en sessions de 2/3jours deux à trois fois dans l’année universitaire avec l’artiste invité entre octobre et mars.
1er workshop : 8 et 9 octobre
2eme workshop : 17 et 18 décembre
3eme workshop : 12 et 13 mars+ présentation au « souffle de l’équinoxe » (du 14 au 16 mars)

Entre ces sessions, les enseignants de l’ARC continueront le travail avec les étudiants en atelier, avec Jean-François Joyeux et Emmanuelle Baud

Ce travail de création sera relayé par un programme d’interventions complémentaires sous formes de conférences et cours.

Artiste retenu pour la mise en oeuvre de cette création :

Olivia Granville, pour la réalisation d’un dispositif comme une extension vers l’image de la pièce « table » ; Il s’agirait ici de penser le dispositif pour un lieu particulier. Le danseur équipé de capteurs souples ( orientation, pression) déploierait une chorégraphie faisant évoluer la partition d’images vidéo : séquences live ou différées du danseur sur le plateau.

Pour en savoir plus :

Olivia Granville : projet « Comment Taire » spectacle en résidence de création à l’IRCAM en 2005
http://recherche.ircam.fr/equipes/temps-reel/movement/leroy/blog/static.php?page=static050210-165318

Conférences :

Nov/dec 2007
.Myriam Gourfink, danseuse et chorégraphe
http://www.myriam-gourfink.com/
http://www.utc.fr/asc/xhtml/PageEnquetesContraindreTerrain.htm#Contraindre

Nov/dec 2007
. introduction et histoire des rapports danse et technologies

Armando Menicacci (danseur musicologue/ http://www.anomos.org/mediadanse/)
/Emanuelle QUINZ (esthéticien, directeur de l’association ANOMOS et rédacteur en chef d’Anomalie Digital-Arts) (Département danse -paris 8)
ou
Clarisse Bardiot (université de Valencienne)
ou
Florence Mutin, chorégraphe belge et collaboratrice de contredanse (elle a travaillé sur les deux derniers numéros de la revue consacrés à la danse et aux technologies)

workshops et voyage d’étude associés :

- 8, 9 et 10 février
Danse et vidéo : autoportrait de groupe ;
session de trois jours en partenariat avec le Théâtre scène nationale avec Matthieu Doze (danseur, chorégraphe et vidéaste) et Claire Servant(danseuse et chorégraphe) et Frédéric Marolleau( musicien).

Il s’adresse à part égale à des étudiants de l’EESI, du Conservatoire COP (cursus professionnalisant Théâtre du Conservatoire), les étudiants en Art du spectacle, danse, et musique (par exemple).15 participants.

En s’appuyant sur la pièce Les inconsolés (2005) d’Alain Buffard, quelques travaux de Matthieu Doze (sous eXposé (1997), fond de teint (2006)), et les recherches de Frédéric Marolleau, il s’agit de penser un autoportrait en groupe (installation ? performance ?…) qui travaille à la mise en relation du corps, de l’image vidéo et du son (productions directes ou différées).

- 13 et 14 octobre 2007
Festival Temps d’Images, Noisiel
http://www.lafermedubuisson.org

2. Un atelier « dispositifs interactifs »
(voir article "atelier dispositifs interactifs"

Les mardi des S1 et S3 de 9H à 12H
Ouvert aux 3eme, 4eme et 5eme année

Cet atelier se déroulera sur l’année et proposera dans un créneau régulier une pratique d’expérimentation de dispositifs interactifs. (cours et workshops)
Nous aimerions cette année rebondir sur une proposition de l’ECM de Mendés France et travailler sur un projet pouvant intégrer au 1er semestre le projet « Handicap et création ».

Le second semestre sera consacré aux projets personnels qui le cas échéant seront dans la continuité de l’axe « handicap et création ».

3. organisation

LIEU : plateau/Salle scéno Buxerolles/ Salle multimédia 3eme étage rue jean Alexandre
Salle Galilée, EPMF

PARTENARIATS : Conservatoire de Poitiers/Espace Pierre Mendès-France

BIBLIOGRAPHIE :

Interfaces et sensorialité, esthétique des arts médiatiques, sous la direction de Louise Poissant, collection esthétique, Presses de l’Université du Québec, 2003

Interagir avec les technologies numériques, Collection Nouvelle de danse, édition Contredanse, Bruxelles, 2004 (livre+cédérom)

Les nouveaux médias dans l’art, Michael Rush, édition Thames & Hudson, 2000

Déjouer l’image, créations électroniques et numériques, Anne-Marie Duguet, Collection critiques d’art, éditions Jacqueline Chambon, 2002