Accueil > Archives > 2010 > [conférence ouverte au public] Raymond Bellour le 23 mars à Angoulême

[conférence ouverte au public] Raymond Bellour le 23 mars à Angoulême


Mardi 23 mars à 18 h sur le site d'Angoulême
plateau de prises de vues.


L'image qui bouge et celle qui ne bouge pas

C'est comme si toute ma vie de travail avait été submergée par la passion d'arrêter des images, aussi bien dans le travail théorique de l'analyse de film et l'approche de tant d'œuvres que dans l'organisation de programmes de films comme d'expositions et la conception de leurs catalogues.


Depuis le milieu des années 1960 et depuis, dans le contexte de l'inspiration dite sémiologique de l'époque, ou plus tard dans la perspective d'une approche générale des émotions de cinéma, je me suis trouvé arrêter toutes sortes d'images.

De même, à travers les années 1980 et au-delà, j'ai tenté de spécifier les divers liens possibles unissant le cinéma et la photographie, comme d'évaluer les effets spécifiques produits dans les films par les arrêts sur images, et par là d'établir les conditions d'un "spectateur pensif".

Ce processus s'est ainsi développé sous la forme d'une confrontation entre les différentes modalités de l'image et les dispositifs variés dans lesquels celles-ci se trouvent projetées – ce que j'appelle "L'Entre-images", impliquant aussi par ces mots une constante réévaluation des rapports entre le cinéma et l'art contemporain.
Tout cela conduit la recherche vers une évaluation problématique des rôles respectifs de l'image qui bouge et de celle qui ne bouge pas dans le processus de la mémoire visuelle.


Raymond Bellour



École européenne supérieure de l’image
134 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
tél : 05 45 92 66 02
contacts : Philippe Sergeant / Bertrand Desormeaux


A propos de Raymond Bellour...