Accueil > Archives > 2010 > [évènement] WARSHOTS par Heiner Stadler TAP CINÉMA, le 3 mai 2010 à 20h15, (...)

[évènement] WARSHOTS par Heiner Stadler TAP CINÉMA, le 3 mai 2010 à 20h15, Poitiers


Dans le cadre de l’exposition Maintenance, nous avons le plaisir de vous convier à la projection du long métrage de fiction WARSHOTS, réalisé par Heiner Stadler.

Lundi 3 Mai à 20H15

TAP CINEMA (LE THEATRE)
1, place du Maréchal Leclerc, Poitiers


Entrée libre

Synopsis


Lors d'une guerre civile en Afrique, les soldats de l'ONU sont envoyés sur place et les reporters-photographes habitués à couvrir les conflits de la planète, arrivent sur les lieux également. Jan Loy, récompensé de nombreuses fois, utilise son appareil photo avec talent, mais aussi selon ses propres méthodes, cherchant la violence et allant jusqu'à la provoquer parfois. Il parvient toujours à retourner la situation à son avantage jusqu'au jour où il se prend à son propre piège...





« Avec Warshots, Heiner Stadler a réussi un étonnant mélange de documentaire et de fiction. Avec rigueur, il met le spectateur face à ses responsabilités. Les photographes-cameramen et autres reporters produiraient-ils des images à sensation, des prises de vues parfois choquantes, s’il n’existait pas un public fasciné par la violence ? En mettant en scène, lors de conflits guerriers fictifs, un chasseur d’image aux dents longues et en l’accompagnant dans le voyage qu’il sera contraint de faire pour aller au bout de lui même, Stadler réussit une fiction réaliste d’une grande originalité. »
ARTE Magazine

Réalisation : Heiner Stadler
Scénario : Harry Gockeritz, Heiner Stadler | Image : Yusef Hu | Musique : Roman Bunka | Interprétation : Herbert Knaup, Peter Franke, Ozay Fecht, Claire Meunier
Coproduction : HSF-Film, BR, WDR, SDR, ARTE ARD/BR





Samuel Bianchini a utilisé un extrait de ce film en 1999 pour réaliser Sniper, l'un de ses premiers travaux, exposé sur internet et en installation dans de nombreuses institutions (Musée d'art moderne de la ville de Paris, Zentrum für Kunst und Medientechnologie (ZKM) à Karlsruhe, Palais de Tokyo …)
La référence à ce film est d'autant plus importante que l'installation propose d'en rejouer un très court extrait remis en scène dans un dispositif interactif, et cela, selon une double approche qui prolonge celle du film : la relation entre un sniper et un photographe-reporter, entre le tir et la prise de vue. Grâce à Heiner Stadler, l'installation va pouvoir côtoyer le film, et va pouvoir également être exposée dans une nouvelle version haute définition.


Samuel Bianchini

Samuel Bianchini vit et travaille à Paris.
Ses œuvres sont régulièrement exposées en France et à l'étranger. Pour ses recherches, qui interrogent en particulier l'incidence des médias interactifs sur nos modes de représentation et nos relations à la réalité, il collabore avec des scientifiques et des laboratoires de recherche en ingénierie.
Samuel Bianchini a aussi entrepris un travail théorique en relation étroite avec sa pratique artistique, réflexion qui donne lieu à de fréquentes publications : Éditions du Centre Pompidou, Éditions Jean-Michel Place, MIT Press, Hermes, etc.
 
Après avoir soutenu sa thèse de doctorat au Palais de Tokyo - Site de création contemporaine avec une exposition personnelle, il est aujourd'hui membre des laboratoires Calhiste (Université de Valenciennes) et Lam / Citu (Laboratoire des arts et médias, Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne / Création interactive transdisciplinaire universitaire, fédération de laboratoires des Universités Paris 1 et Paris 8). Il est Maître de conférences à l'Université de Valenciennes et intervient pour la “ recherche et création ” à l'École nationale supérieure d'art de Nancy et dans le Cycle de recherche, " création et innovation " de l'École nationale supérieure des arts décoratifs (Paris). http://www.dispotheque.org