Accueil > Archives > 2010 > [conférence] Nicolas Boulard, le jeudi 9 décembre à 18h, Angoulême

[conférence] Nicolas Boulard, le jeudi 9 décembre à 18h, Angoulême


Conférence de Nicolas Boulard
La norme et la forme, déplacement et territoires, règles et modes de production, appellation d'origine contrôlée.




 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 




Clos Mobile - 2009 - remorque, terre, pieds de vigne - © Nicolas Boulard

Jeudi 9 décembre 2010 à 18h
Plateau
134, rue de Bordeaux, Angoulême


À travers la présentation de différents projets artistiques menés depuis 1999, la conférence abordera les thèmes de déterritorialisation, de transversalité, de droit et de mobilité. Nicolas Boulard est diplômé en art et en communication graphique. Il poursuit depuis 2002 un travail artistique qui trace un parallèle entre le monde de l'art et le monde du vin.


 


 


Nicolas Boulard


Le travail de Nicolas Boulard se déploie sous des formes hétérogènes : clips vidéo, photos numériques, sculptures inspirées de mobiliers, jeux, gonflables... Doublement diplômé en art et en design à l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, Nicolas Boulard a été « résident » du Collège Invisible, réseau d’enseignement artistique sur Internet, créé par Paul Devautour. Il collabore régulièrement avec de grands talents de la musique électronique tels que Console, Joachim Montessuis ou Ikko Yamagochi et réalise des clips qui interrogent chacun à leur façon, la persistance obsédante avec laquelle les signes et les images de communication marquent la conscience.

Nicolas Boulard s’est fait connaître par un travail très singulier sur le vin. Authentique spécialiste, issu lui-même d’une famille du champagne, il réalise des vins et projets vinicoles pour lesquels la générosité, la convivialité, le sens du partage rencontrent une position critique, parfois provocatrice, mettant en jeu les fragilités et les préjugés de cette industrie. Le H 20 ou H2 O, suivant sa prononciation, est un vin sans raisin, uniquement constitué d’eau et des correcteurs de goût plus ou moins autorisés par la loi. Le Grand Vin de Reims, œuvre - multiple créée pour l’Association des Amis du Frac Champagne-Ardenne, est le fruit de vendanges sur la totalité des « parcelles » de la ville de Reims : grandes surfaces, épiceries diverses, voire vignes décoratives des ronds-points.

Que ce soit pour les films, les objets, les vins, c’est avant tout l’œuvre d’un hacker de la pensée, qui s’infiltre et pénètre les systèmes ou les savoir-faire, en disloque les composantes structurelles pour en proposer des alternatives et d’autres perspectives. L’exposition Le temps qui reste, référence à un texte de Giorgio Agamben qui montre comment une œuvre du passé ne parvient à sa lisibilité qu’à certains moments de l’Histoire, aborde la question de la durée, montre au travers du vin que l’œuvre d’art elle-même est l’objet d’un lent mûrissage, qu’elle fait l’expérience du temps et inscrit ses propres cycles temporels.

Extrait du communiqué de l’exposition de Nicolas Boulard, « Le temps qui reste » au FRAC Champagne-Ardennes du 8 février au 1er avril 2007