Accueil > Archives > 2011 > [conférence] Christian Merlhiot, le mardi 4 janvier 2011 à 18h, (...)

[conférence] Christian Merlhiot, le mardi 4 janvier 2011 à 18h, Angoulême


Conférence de Christian Merlhiot
"Reines d'Igloolik"



 


 


 


 


 


 


 


 


 



Mardi 4 janvier 2011 à 18h
Salle aux colonnes, Angoulême


Synopsis de "Reines d'Igloolik"


Dans un village isolé du nord du Canada, où les lois et les croyances occidentales n’ont pas réussi à faire oublier la culture ancestrale, l’esprit des morts est inséparable du monde des vivants. Nasri, un homme de 30 ans d’origine libanaise, rencontre cinq femmes de la communauté inuit d’Igloolik. Nasri arrive avec peu d’a priori, mais il apporte avec lui le témoignage d’Iqallijuq, une femme quasi mythique de cette communauté. Filmée dans sa cuisine en 1973, elle évoque les souvenirs de ses vies antérieures lorsqu’elle était un homme. Elle évoque aussi son changement de sexe à la naissance pour satisfaire la volonté de l’ancêtre dont elle porte le nom. C’est ce nom, en effet, qui transmet l’esprit des morts aux vivants, défiant les lois des sexes et des genres. En réalité, Nasri veut mesurer l’actualité de ce mythe. Grands-mères et petites-filles se racontent. Tantôt elles lui révèlent un imaginaire teinté de légende ; tantôt elles lui parlent de la vie difficile au présent ; toujours, les figures ancestrales vivent au cœur du quotidien. À travers le témoignage de ces femmes, Nasri découvrira une autre face de sa propre histoire…


 


Biographie
Christian Merlhiot est né en 1963 à Niort. Il a suivi des études à l’École nationale des beaux-arts de Bourges de 1981 à 1987. Entre 1994 et 1995, il est pensionnaire à la Villa Medicis à Rome pour l’écriture d’un scénario qu’il adapte pendant son séjour et réalise son premier long-métrage : Les Semeurs de peste, distribué en salle en 2003.
Christian Merlhiot a enseigné le cinéma et la vidéo dans plusieurs écoles d’art notamment à Angoulême, Nancy et Bourges. Il est actuellement responsable pédagogique au Pavillon, Laboratoire de création du Palais de Tokyo à Paris. Il est fondateur de pointligneplan, un collectif qui situe ses enjeux au croisement des arts plastiques et du cinéma.
Érik Bullot a consacré à ses films un texte publié dans l’ouvrage collectif pointligneplanaux Éditions Léo Scheer (Fr-2002). Chez le même éditeur, un livre est consacré à l’ensemble de ses films, accompagné d’un texte de Fabien Danesi et d’une édition dvd de 3 courts-métrages (Fr-2003).
Son film Silenzio, tourné au Japon en 2004, est sorti en salle au printemps 2006.
Il a réalisé un Atelier de création raphiophonique pour France Culture, diffusé en février 2007. Cette expérience a aussi donné un film : Des Indes à la planète Mars, sélectionné en compétition française au Festival International du Film Documentaire de Marseille 2007 et sorti en salle en avril 2008. Son dernier film, Le procès d’Oscar Wilde, sort en salle le 7 avril 2010.