Accueil > Biographies > Joan AYRTON

Joan AYRTON

Joan Ayrton est née en 1969 en Suisse, de nationalité anglaise. Elle étudie la peinture au Camberwell College of Arts de Londres puis aux Beaux-arts de Paris.
De 1993 à 2006 elle collabore avec des metteurs en scènes et des chorégraphes, tels que Luc Bondy, Yves Beaunesne, Claudio Bernardo au théâtre de Vidy à Lausanne, du Quartz à Brest, de la Ville ou de la Colline à Paris. Son engagement consiste en une réflexion dramaturgique sur le « paysage scénique ». Une recherche visuelle qui accompagne la mise en scène et contribue à la réalisation de la scénographie. Par ailleurs, durant ces années, elle collabore également au cinéma avec des metteurs en scène tels que Bernardo Bertolucci, Patrice Chereau, Claude Chabrol.

A partir de 2006, elle se distancie du théâtre pour poursuivre son travail de plasticienne. Sa recherche porte sur le paysage de façon distancée, souvent transposée, il s’agit d’en traduire la structure, l’architecture, les mouvements. Depuis quelques années, son approche se concentre plus spécifiquement sur son caractère minéral ou géologique. La peinture, la photographie et le scanner se relaient sans hiérarchie dans une recherche sur l’image à travers son support, son format, son caractère unique ou multiple, sa disposition dans l’espace. En 2012, une bourse de recherche (CNAP) lui permet de développer ces questions minérales en Islande.

Une sélection de projets récents et à venir (2013 -2014) sont une exposition collective Au détour de la mer de nuages, galerie Florence Loewy, Paris, une exposition monographique, Ring Road, à la galerie Davel 14 (Suisse), l’exposition collective Lémancolia au Musée Jenisch, Vevey (Suisse), commissaire Dominique Radrizzani, les FIAC 2013 et 2014 avec la galerie Florence Loewy, Copié Copié Copié, à la Villa Bernasconi, Genève (Suisse), une activation de la revue Numéro Zéro aux Laboratoires d’Aubervillers (en collaboration avec Virginie Yassef), une exposition collective à la galerie Art-cade, Marseille, commissaire Sally Bonn. Est prévue au printemps 2015 une exposition monographique à la galerie Florence Loewy, Paris.
Un catalogue monographique de son travail (The Sun Had not yet Risen) est paru en 2012 aux éditions Liénart à Paris, soutenu par le CNAP (aide à l’édition) et en partenariat avec l’association Voyons-Voir, art contemporain et territoire, à Marseille.

Elle enseigne depuis 2010 à l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image, Angoulême et Poitiers (EESI). Dans le cadre de son activité de professeur, elle coordonne l’année du DNAP durant 3 ans, intègre en 2012 le Réseau Peinture, un groupe de recherche reliant plusieurs écoles (Toulouse, Valence, Rennes, St Martins à Londres, etc.).
Elle est depuis 2011 artiste référent du post-diplôme Document et art contemporain et dans le cadre de ce dernier, a été commissaire d’une exposition Glissements de terrain, cartographie, pensée, paysage, qui eut lieu à la galerie la BOX en février 2014 à Bourges.