Accueil > Archives > 2011 > [événement] Conférence de Jean-Louis le Tacon et diffusions de Cochon qui s’en (...)

[événement] Conférence de Jean-Louis le Tacon et diffusions de Cochon qui s’en dédit, mardi 12 avril à partir de 18h30, Poitiers


Conférence de Jean-Louis le Tacon et diffusions de Cochon qui s’en dédit



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



Mardi 12 avril à 18h30 et 20h30
Espace Mendès France
Planétarium
1, Place de la cathédrale, Poitiers


Dans le cadre du cycle Cinéma documentaire, sciences sociales et évolution du travail
, Jean-Louis Le Tacon fera une conférence sur le thème du « Documentaire expérimental dans l’univers du travail »
. Dans un second temps, son film Cochon qui s’en dédit sera projeté et suivi d’un débat.


Programme de la soirée :



18H30 : Conférence illustrée de Jean-Louis Le Tacon – Réalisateur, enseignant de vidéo expérimentale à l’École européenne supérieure de l’image.
Le désir de cinéma dans le documentaire. Dans le rapport du cinéaste au monde et aux gens filmés il y a une opération complexe de mise en image du réel, l’élaboration d’une construction imaginaire. Cette vision des choses en retour travaille émotionnellement les spectateurs, les gens filmés et le cinéaste lui-même. On tentera de faire la genèse des formes filmiques – suscitées par le désir de cinéma – qui ont abouti à cet objet étrange et inquiétant qu’est Cochon qui s’en dédit. On évoquera les conditions artisanales de la réalisation de ce film en super 8mm dans le cadre du doctorat de cinématographie dirigé par Jean Rouch à l’Université de Paris VIII, Nanterre.

20H30 : Cochon qui s’en dédit
Un film de : Jean-Louis Le Tacon, Documentaire – France – 1980 – 40’
Production : Composite production 1979


Quarante minutes au sein d’un élevage industriel de porcs. Il y a Maxime, emmuré seul avec mille bêtes assourdissantes. Il y a des tombereaux de merde, il y a ses rêves inavouables. Il n’y a rien d’autre à voir, il y a seulement à éprouver. Pendant trois ans, en Super 8 et poussé par Jean Rouch, Jean-Louis Le Tacon filme la raison économique comme une machine de mort, l’histoire d’un type qui doit d’abord sauver sa peau. Mais lui appartient-elle encore, sa peau ? C’est le sujet : un corps souillé, essoré, sous une peau de porc.


Prix Georges Sadoul 1980 / Prix du premier festival du cinéma rural organisé par le Ministère de l’Agriculture (1980).


Débat en présence de Jean-Louis Le Tacon.

Le film de Jean-Louis le Tacon, Cochon qui s’en dédit, sera également diffusé le dimanche 10 avril, au Festival Visions du Réel à Nyon (Suisse) à 14h30 à l’Usine à Gaz, 1 rue César-Soulié.