Accueil > Archives > 2012 > [conférence] Conférence de Riccardo Giacconi et Jurga Zabukaite, le lundi 19 (...)

[conférence] Conférence de Riccardo Giacconi et Jurga Zabukaite, le lundi 19 mars à 20h00, Poitiers


Conférence performative de Riccardo Giacconi et Jurga Zabukaite



 


 


 


 



 


 


Lundi 19 mars à 20h00
Le Confort Moderne
185, rue du Faubourg du Pont-Neuf, Poitiers


Dans le cadre du partenariat entre le Confort Moderne et le post-diplôme « Document et art contemporain » de l'École européenne supérieure de l'image, programme de recherche dédié à la création contemporaine qui accueille chaque année de jeunes artistes internationaux, des rendez-vous réguliers sont proposés en vue d'une rencontre et d'un débat avec les artistes et les invités du programme.

La conférence propose une interprétation de la « théorie des catastrophes », élaborée par le mathématicien et philosophe français René Thom (1923-2002). Une série de figures performatives sont proposées comme modèles pour les sept « catastrophes fondamentales » théorisées par Thom.




Riccardo Giacconi (Italie)


Riccardo Giacconi (Italie, 1985) a obtenu sa licence et sa maîtrise en art à l’Université de Venise. Il a également étudié à l’UWE, Bristol, et fait son mémoire de fin d’études à l’Université de New York. En 2010-2011, il participe au post-diplôme de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon ainsi qu’au programme « Résonance » au sein de la Biennale de Lyon 2011. Il fera partie des artistes en résidence à Viafarini à Milan à partir de novembre 2011. Il a été finaliste au prix Ariane De Rothschild 2011 au Palais Reale à Milan et a été nommé « meilleur artiste italien » dans le cadre du Prix des Arts de la Renaissance 2009 à l’Institut culturel italien de Londres. En 2007, il a cofondé le collectif, Blauer Hase, avec lequel il a édité plusieurs publications telles que Furniture Music
(2009) et les séries Paesaggio (2010 – à venir)



Jurga Zabukaite (Lituanie)


Jurga Zabukaite (Lituanie) a terminé son Master en sculpture contemporaine à l’Academy of Arts de Vilnius, Lituanie. Elle utilise le médium cinématographique comme instrument d’une pratique artistique et travaille principalement avec des films en 16mm. Elle a acquis une pratique du film en coopérant régulièrement avec des galeries spécialisées dans le film expérimental telle que Re:voir à Paris. Actuellement elle réalise de petits films narratifs en les intégrant à des projets conceptuels intermédia. Elle utilise des éléments et des symboles reconnaissables et ordinaires dans des situations inédites où le spectateur est confronté au conditionnement de sa propre perception et doit reconsidérer son point de vue impartial.