Accueil > Actualités > 24H de la bande dessinée : participation de l’ÉESI aux côtés des écoles d’art (...)

24H de la bande dessinée : participation de l’ÉESI aux côtés des écoles d’art européennes

Les 24 heures de la bande dessinée ont été créées aux États-Unis en 2004, transposées en France en 2007 dans le cadre du FIBD d’Angoulême.
Pendant 24 heures, les personnes participantes, qui peuvent être aussi bien professionnelles, étudiantes ou amatrices, doivent produire 24 pages de bande dessinée (dont une couverture).
Une contrainte est annoncée au début, afin que l’on ne puisse pas préparer ses pages en amont.
Les résultats sont petit à petit publiés en ligne sur un site dédié pour pouvoir être partagés et lus.

En 2020, plusieurs écoles européennes ont décidé de partager cet événement autour d’un même jour et de contraintes communes.

Du 17 décembre 13h au 18 décembre 13h, seront réuni·e·s des étudiant·es de l’ÉESI (site d’Angoulême/France), de la HEAR (Strasbourg/France), de l’Erg (Bruxelles/Belgique), de St-Luc (Bruxelles/Belgique), de l’Université d’Aalto (Finlande) et de la Kunsthochschule de Kassel (Allemagne), avec les étudiant·es et les auteurs et autrices qui souhaiteront les rejoindre.

Le site Grandpapier, créé par la maison d’édition belge L’Employé du Moi, recueillera leurs travaux.
Pas de compétition : l’objectif est de relever le défi et de tenir jusqu’au bout des 24 pages.

des extraits sur @24hbdcomics !

Visuel créé par Elena Delaville de la Parra, étudiante de DNA3 – site d’Angoulême