Accueil > Archives > 2012 > QUARK, Estelle Deschamp // Bertrand Dezoteux, du 1 au 16 décembre, (...)

QUARK, Estelle Deschamp // Bertrand Dezoteux, du 1 au 16 décembre, Angoulême


QUARK
Estelle Deschamp // Bertrand Dezoteux



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 




Du 1 au 16 décembre
14 rue des Trois Notre Dame, Angoulême


Vernissage le samedi 1 décembre à 18h


Estelle Deschamp et Bertrand Dezoteux se réunissent sous l’impulsion de l’association Quark pour exposer à Angoulême.
Anciens étudiants à l’Ecole européenne supérieure de l’image, les artistes cultivent le même intérêt pour l’aléatoire contrôlé et les combinaisons contraires, l’architecture contemporaine et vernaculaire pour l’une et l’architecture narrative du réseau pour l’autre. Dans les deux cas, les fondations et les structures internes se disloquent, se dissolvent et se recomposent pour laisser la place à des objets visuels non-identifiés, révélateurs des temps présents.


 


Estelle Deschamp


 


 


 


 


 


 


 



 


Reprenant les figures élémentaires qui composent l’architecture et le mobilier, les sculptures modulaires d’Estelle Deschamp s’élaborent autour de la notion de construction. Dans ces installations les éléments semblent avoir été assemblés aléatoirement et pourtant ils ont chacun une place définie dans l’espace. Souvent empreintes d’un sentiment de précarité, renforcé par l’usage brut de matériaux ces installations cherchent à troubler notre perception, oscillant entre ruine et chantier, ordre et désordre.

Estelle Deschamp est née en 1984 à Annecy.
Elle vit et travaille à Bordeaux.
Elle est diplômée l’école européenne supérieure de l’image d’Angoulême (DNAP 2007) et des Art Décoratifs de Strasbourg (dnsep 2009).

Expositions récentes

2012
Matières Grises, Marché Gare, Toulouse.
Architectures Fantômes, une exposition Captures 28# au Centre d’art contemporain de Royan.
Stationnement alterné à cheval trottoir chaussée, La Permanence, une invitation d’Artistes en résidence, Clermont-Ferrand.
Qui veut voyager loin ménage sa monture, le 6B, Saint Denis.

2011
Jeune Création, Le 104, Paris.
Ne jamais remettre à demain ce que l’on peut faire à un seule, la Graineterie, Houilles.
Colonial Jelly, Lieu Commun, Toulouse.

www.elledeschamp.com/
 


Bertrand Dezoteux


 


 


 


 


 


 


« Le Corso (2008) est un film animalier en 3D issu d’un protocole renversant, qui consiste à produire un environnement naturel adoptant les qualités premières d’un espace numérique tramé par un logiciel de composition : formes et mouvements des éléments et des protagonistes y sont soumis à des vitesses et des modélisations type dans un espace qui propose l’étrange coexistence d’animaux hybrides (plus ou moins chèvres), de logos commerciaux mobiles, d’une montagne ayant la forme de la tour de Tatlin et de The World, l’île artificiel de Dubaï, posée au centre d’un étang pour canards.
Tout un écosystème numérique se déploie, où chaque image issue de la modélisation d’une autre, elle-même déjà marchandise, est soumise aux lois d’un métamorphisme radical, dans ce que l’on pourrait appeler une science-naturelle-fiction. »

Christophe Kihm, Art Press 378.

Bertrand Dezoteux est né en 1982 à Bayonne, où il vit et travaille. Aprés des études à l’EESI, il obtient le diplôme de l’école du Fresnoy en 2008.

Expositions récentes (sélection)

2012
Festival Hors Pistes, Centre Pompidou, Paris.

2011
L’Entre Temps, Musée Basque, Bayonne.

2010
Dynasty, Musée d’art moderne de la ville de Paris et Palais de Tokyo, Paris.
Prix 2011 Lauréat du prix CIC’ART.

http://bdezoteux.bab-art.fr/roubaix3000/